Calendrier

« Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

cashman

that's the blog of someone who need love

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

nice's girl

Par cashman :: 21/10/2007 à 13:34 :: LIFE OF CASHMAN

 

Une rencontre

elle se rapprochait. Sa silhouette, d’abord lointaine puis plus présente se dessinait fort agréablement.

Je ne vis, en tout premier lieu, que le contour des hanches et les longues jambes puis, à mesure, je distinguais les épaules et les bras. J’avais imaginé la tenir contre moi, sentir le balancement, ce louvoiement m’emmener si haut, si loin

Aurait elle voulu que je la serre fort ou au contraire que je la caresse du bout des doigts ?

Encore un pas.

Puis je vis les longs cheveux châtains, quasiment effleurant la poitrine, captant la lumière du soleil qui meurt.

Va-t-elle m’aimer ou me faire souffrir ? Vais-je trouver la force de l’adorer toute une vie ou n’est ce qu’une illusion éphémère ?

Sa vie devrait se mêler à la mienne sans équivoque, sans discussion juste deux parties qui se mélangent et vivent cette osmose rêvée, ce don de la vie, cette force rare.

Je quitterais tout pour elle, pour l’avoir près de moi toujours et encore, je renoncerais à tout pour lui donner cette partie de moi.

Elle sera mon ange, l’air que je respire, la vie simplement, la vie !

Encore un pas.

Et les yeux clairs m’observent, ils brillent déjà de l’amour que nous allons échanger. Les pommettes hautes, le nez fin complètent le tableau hidylique qui représente la plus belle femme que je n’ai jamais vu.

Elle ne se doute pas encore que sa route s’arrête devant moi et prends ce détour vers le paradis, la lumière…

Mes mains effleureront sa peau, se perdront dans ses cheveux avant de toucher ce corps brûlant de désir et de plaisir retenu.

Elle viendra vers moi, les bras nus, me donner ce qu’elle possède au plus profond. Elle viendra perdue, sans tabou, sans pudeur, se dévoiler dans mes bras et abuser du plaisir jusqu’au petit matin.

Encore un pas.

Et son souffle sur ma peau se fait court. Plus rien ne peut l’éloigner de moi. Elle m’a envoûté, capté comme dans son sillage. Je suis prisonnier, à sa merci, comme égaré, inexistant sans elle. Je ne vis que par son regard, par sa volonté et son désir.

Peut elle faire de moi ce qu’elle veut ?

Ma force c’est elle, mon amour c’est elle, ma déraison c’est elle, ma vie c’est elle…

Dans le matin, je m’éveillerais pour la regarder, je l’envelopperais du regard pour qu’aucun mal ne l’atteigne, ne l’égratigne. Je la protègerais du malheur en faisant un rempart de cet amour immense qui émane de moi. Personne ne saura l’aimer comme je le ferais….

Encore un pas.

Et elle passe sans un regard, sans un geste…

Je reste seul avec le néant, le froid et la tristesse.

Encore un pas.

Et je disparais de sa vie à tout jamais…..

  

                                                      

the cashman




 

 

Il n'y a que toi dans ma vie

 

 

Je peux t’appeler comme ça, mon Amour, car tu l’es assurément.

Il n’y a dans ma vie que toi, rien que toi. Il n’y a dans ma vie que tes mains sur moi, ta bouche et tes yeux, ton corps, ton sexe que je désire. Il n’y a dans ma vie que ton souffle sur ma bouche, que tes frissons, que ton esprit que je visite.

Il n’y a dans ma vie que ma déraison pour toi, que le temps qui passe et s’envole lorsque tu n’es pas là. Il n’y a dans ma vie que ces traces que tu laisses sur ma peau, ces empreintes qui s’imprègnent en mon âme, seulement des marques de souffrance, d’offrande et d’amour.

Il n’y a dans ma vie que cette blessure qui s’appelle comme toi et que j’aime pourtant même si je dois mourir pour l’exorciser, que ce soleil qui s’éteint et m’oblige à me glisser au sol en grelottant. Il n’y a dans ma vie que ce désir qui me hante, trouble mon sommeil, transforme mes nuits en bataille féroce, que ce corps qui tremble pour cet autre corps, que cette peau qui m’appelle, qui demande mes caresses et que tu me refuses.

Il n’y a dans ma vie que des larmes qui s’échappent et débordent. Il n’y a dans ma vie que la tristesse qui m’accompagne à chaque instant et me montre le chemin qui conduira à la fin.

Il n’y a dans ma vie, rien d’autre que toi, ni compagne, ni amante, ni femme, rien qu’une ombre que j’ai nommé « l’aucune » et qui te ressemble à s’y tromper.

Rien qu’une illusion à qui j’ai donné la vie pour t’avoir à moi malgré ton absence.

Il n’y a dans ma vie que cette démence, cet abandon, ce désespoir que je cultive car le guérir m’obligerait à te perdre, que cette folie qui me guette et me gagne chaque jour par dépit ou par ennui. Il n’y a dans ma vie que cet espace noir et cette bougie allumée mais bien trop loin pour m’éclairer, ce vide dans lequel je ne cesse de tomber et cette main tendue que je ne saisi pas.

Il n’y a dans ma vie que toi car  tu es exactement comme je veux, tu es ce que j’espérais, tu es tout ce que j’attendais, ma force, ma lumière, mon prodige.

Il n’y a que toi dans ma vie car je t’aime au-delà de tout, comme personne ne saura t’aimer, je meurs déjà doucement, transpercé par le malheur, le froid, le poison. Il n’y a dans ma vie que mes mains qui tremblent, brûlées par le souvenir de ta douceur, par la chaleur de tes endroits secrets.

Il n’y a dans ma vie que ce cœur qui bat de moins en moins fort que je laisse d’éteindre car mon courage est parti avec toi, que ce sang qui se glace au fil des jours et qui engourdi mes veines.

Il n’y a dans ma vie que ce semblant de vie qui part en fumée, que cette mort que je regarde dans les yeux et qui danse devant moi comme pour me séduire, que ce souffle court qui semble toujours être le dernier.

Il n’y a dans ma vie que ces derniers mots que je crache sur le papier faute de te les dire, que ces derniers soubresauts  qui détruiront définitivement notre histoire et m’emmèneront ailleurs. Il n’y a dans ma vie, plus rien… plus rien…que la fin !

     

                     the cashman

 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://cashman.zeblog.com/trackback.php?e_id=263262

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © rosa bella est - Blog créé avec ZeBlog